Vous êtes ici : >

Prévention Déchets.

3359066742_648_carnet-de-courses.jpg

Pourquoi réduire sa production de déchets ?


Pour avoir moins de déchets à collecter et à traiter et donc, pour limiter la hausse des coûts ;

Pour vivre dans un environnement plus sain ;

Pour laisser une planète propre et viable aux générations futures ;

Pour limiter notre consommation de ressources, lesquelles ne sont pas inépuisables ;

Pour être éco-citoyen tout simplement.

 

Comment réduire sa production de déchets ?


Le déchet qui coûte et qui pollue le moins est celui qui n’est pas produit !!
Réduire les déchets n’est pas compliqué, chacun peut le faire au quotidien, il suffit de changer son comportement. Les déchets que je ne peux éviter, je les trie (verre, papiers, emballages…) pour qu’ils soient valorisés ou recyclés.

 

Les bonnes attitudes pour réduire la quantité de déchets :


- je préfère acheter des produits recyclés ou recyclables
- je privilégie les paniers et sacs réutilisables plutôt que les sacs en plastique de caisse
- je refuse la publicité dans ma boîte aux lettres en utilisant un autocollant « Stop Pub » (disponible sur demande à Charlieu-Belmont Communauté)
- je privilégie le durable au jetable (ex : éviter les lingettes nettoyantes)
- j’utilise des produits concentrés et des éco recharges
- j’adopte les produits à la coupe et en vrac plutôt que les produits pré-emballés
- j’achète des ampoules à économie d’énergie qui durent 8 fois plus longtemps et consomment 5 fois moins d’énergie qu’une classique
- je préfère les boîtes type « tupperware » pour emballer le goûter et les pique-niques des enfants, plutôt que des goûters type paquets de gâteaux suremballés
- j’utilise des piles rechargeables, et quand cela est possible, je me dote d’appareils ne nécessitant pas de piles (ex : lampe torche à dynamo)
- je consomme moins de papier, je n’imprime que quand cela est vraiment nécessaire, j’utilise les deux faces du papier, et je prends comme usage de brouillon la face vide
- avant de jeter un déchet, je m’interroge : est-il réparable, recyclable, peut-il être utile à quelqu’un d’autre ? (Penser à la déchèterie, aux associations qui récupèrent des objets pour un second usage)
- je composte.