Service à la population

Vice-Présidente : Mme Isabelle DUGELET

Les actions concrètes que souhaite mener Mme la Vice-Présidente

Depuis plus d'un an, les deux anciennes communautés de communes du Pays de Charlieu et du canton de Belmont-de-la-Loire ont fusionné. Deux contrats enfance jeunesse sont en cours, un bilan intermédiaire sera établi en novembre prochain. Ils seront ensuite regroupés dès 2016 dans un contrat commun où seront déclinées les actions en direction de la petite enfance (micro-crèches, multi-accueils, relais assistants maternels), de l'enfance (contres de loisirs), de la jeunesse...

Nous n'oublierons pas la ludothèque dont le statut évoluera par nécessité puisque la Caisse d'Allocations Familiales, gestionnaire de ce service à Charlieu, va le fermer en décembre 2014.

Le Point Accueil Écoute Jeunes continuera aussi à avoir toute sa place au sein de la MJC de Charlieu pour les adolescents qui ont besoin d'une oreille attentive et bienveillante.

Des groupes de travail réfléchiront dans les différents domaines de compétences pour une optimisation de l'existant et des propositions concrètes sur les autres thèmes seront présentés au fil du temps au conseil communautaire.

Liste des membres

Economie - Fibre optique

Vice-Président : M Jean-Luc MATRAY

 

Les actions concrètes que souhaite mener M le Vice-Président

A la rentrée, nous profiterons de la création de nouveau site internet de la communauté pour mettre en place l'annuaire en ligne des acteurs économiques. Celui-ci permettra, c'est notre volonté, d'identifier et de promouvoir chacun d'entre eux.

Nous souhaitons également continuer le travail conséquent entrepris avec les associations de commerçants sédentaires et non sédentaires et des artisans, notamment Charlieu Ma Boutique, Pouilly-Bouge et l'Union des Acteurs Économiques de Belmont-de-la-Loire. Notre volonté est d'être un véritable partenaire lors de l'organisation d’événementiels pour pérenniser ces rendez-vous.

Un répertoire des locaux vacants (commercial,artisanal et industriel) sera aussi mis à jour régulièrement afin de faciliter l'installation des porteurs de projets.

Un travail intéressant sera également mis en œuvre par rapport à l'agroalimentaire, plus particulièrement l'exploitation des circuits courts pour approvisionner nos cantines et restaurants collectifs tout en faisant la promotion de nos produits et producteurs locaux.

La présence sur notre territoire de l'abattoir local de Charlieu, au cœur du territoire Charolais, est un argument supplémentaire à l'identification de notre intercommunalité.

Très prochainement, aboutira la signature de la charte forestière territoriale, qui, avec les communautés du Haut Beaujolais, permettra un programme d'actions et de financements communs pour faciliter, encourager et promouvoir l'important potentiel que représente la filière bois, véritable ressource naturelle.

Enfin, la commission économie travaillera, pendant ce mandat, sur la mise en place de la fibre optique via le programme THD42 sur l'ensemble des 25 communes. En effet, la phase étude est programmée pour cet été. A l'issue de ce relevé de terrain, une priorisation du déploiement de la fibre optique sera définie avec une programmation des travaux de 2015 à 2020. L'objectif est d'équiper en infrastructures l'ensemble des communes et rendre raccordable 100% de la population à l'horizon 2020.

L'ensemble de ces actions devront bien évidemment prendre en compte le contexte financier de notre collectivité. Ces investissements permettront à Charlieu-Belmont Communauté d'être une terre d'avenirs !  

Liste des membres

Culture - Communication - Tourisme

Vice-Président : M Bruno BERTHELIER

 

Les actions concrètes que souhaite mener M le Vice-Président

Le projet prioritaire de ce mandat est la création de la voie verte. En complément de l'aménagement réalisé prochainement par le Conseil Général entre Iguerande et Roanne (2015-2016), la communauté de communes portera la maîtrise d'ouvrage de la section Pouilly-Charlieu, sur le tracé de l'ancienne voie ferrée. Il faudra proposer ensuite des parcours autour de cette voie pour que la plupart de nos communes bénéficie des retombée de cet équipement.

Le tourisme familial, dont les atouts sont aujourd'hui le Muséo'Parc du Marinier à Briennon et le parcours de chasse au trésor interactive à Belleroche, méritera d'être développé.

Une réflexion devra être menée en concernant les hébergements collectifs existants, les piscines, les musées et tous les équipements aujourd'hui communaux qui ont un véritable intérêt communautaire.

En invertissant dans le tourisme, nous investissons pour l'avenir de nos communes et nous créons de l'emploi non délocalisable ; n'est-ce pas la base de notre engagement...

Au niveau culturel, on ressent aujourd'hui la nécessité de construire une vraie politique d'aménagement du territoire pour les services de proximité, pour que tous les habitants aient une égalité d'accès à la connaissance, à la culture et au numérique.

Concernant la médiathèque intercommunale, elle doit continuer de faire évoluer ses services à la population. En particulier, l'aménagement dans ses locaux d'une petite salle pour les animations culturelles et les accueils de groupes est aujourd'hui nécessaire. Si la médiathèque intercommunale draine un public conséquent qui vient à 70% de l’extérieur de Charlieu, il ne faut pas oublier que la plupart des autres communes du territoire disposent de leur propre bibliothèque. Nous souhaitons également soutenir ces services de proximité et aider les bénévoles qui les animent. La solution d'avenir pourrait être la création d'un réseau de bibliothèques. Basé sur la coopération et la mutualisation, ce mode de fonctionnement est soutenu par le Conseil Général. C'est un projet de longue haleine qui demandera la participation de tous les acteurs, élus, professionnels et bénévoles.

Concernant l'espace cyber, appelé à devenir pôle ressource numérique local (PRNL), ses nouvelles missions lui permettront de cibler des thématiques prioritaires, de toucher de nouveaux bénéficiaires, notamment les entrepreneurs par le développement d'un espace de co-working et de télétravail. Il développera une nouvelle offre de services plus participative et contributive avec notamment les cafés-cyber ou les veillées numériques. Son périmètre d'intervention sera élargi à toute la communauté de communes en identifiant des lieux d'accueil et de relais et en construisant de nouveaux partenariats structurants. Véritable référent numérique sur le territoire, le PRNL mettra à disposition des acteurs et des projets locaux des ressources humaines et matérielles, des outils et des services numériques.

Enfin, en thermes de communication, notre objectif pour cette fin d'année est la mise en ligne du nouveau site internet, support de communication actuel indispensable. Avec la fusion des deux intercommunalités du Pays de Charlieu et du canton de Belmont-de-la-Loire, un travail sur la signalétique sera à engager. Importante pour l'identité et la reconnaissance de notre collectivité, je veillerai à mettre en place une nouvelle communication plus proche du citoyen.

Liste des membres

Finance - Patrimoine

Vice-Président : M Robert FRACHISSE

 

Les enjeux principaux que souhaite donner M le Vice-Président

 

Mon second mandat comme Vice-Président sera à nouveau consacré à la gestion budgétaire de notre nouvelle intercommunalité fusionnée de 23465 habitants, en ayant à coeur de tenir les comptes avec rigueur et clarté.

La nouveauté, par rapport au mandat précédent, c'est l'élargissement de ma vice-présidence à la gestion du patrimoine de la Communauté.

René Valorge m'a fait preuve d'une grande confiance en me confiant la recherche de toutes les économies possibles afin de limiter le plus possible nos dépenses de fonctionnement.

L'enjeu principal de ce mandat au regard de la baisse des dotations de l'Etat est donc de réduire nos charges de fonctionnement et de dégager ainsi un autofinancement suffisant en limitant nos emprunts et en maintenant nos taux d'imposition dans un contexte économique bien difficile pour les contribuables de notre territoire.

Liste des membres

Déchets ménagers

Vice-Président : M Henri GROSDENIS

 

Les enjeux principaux que souhaite donner M le Vice-Président

Un des forts enjeux de ce mandat sera d'harmoniser sur l'ensemble des 25 communes du territoire le mode de gestion et de facturation du service déchets ménagers et assimilés.

Il s'agit là de poursuivre la politique de réduction des déchets ménagers, déjà engagée depuis 2008, sur les 16 communes de l'ex communauté de communes du pays de Charlieu avec la mise en place de la redevance incitative (RI) et de l'étendre au 9 communes de l'ex communauté de communes du canton de Belmont-de-la-Loire.

Suite au Grenelle de l'Environnement, le mode de financement du service de collecte et d'élimination des déchets ménagers et non ménagers doit inclure une part incitative dans un délai de cinq ans .

L'instauration d'une tarification incitative permet en effet l'application du principe "pollueur payeur" aux usagers du service et les responsabilise face à leur production de déchets.

En parallèle, une priorité sera aussi d'optimiser le service en vue de maîtriser les coûts de fonctionnement et au-délà de limiter l'augmentation de la redevance.

Liste des membres

Urbanisme - Habitat - SCOT

Vice-Président : M Marc LAPALLUS

 

Les actions concrètes que souhaite mener M le Vice-Président

Concernant le SCoT, la communauté de communes lacé en 2014 un diagnostic pour savoir quelle procédure sera nécessaire (révision, modification) pour rendre le SCoT compatible aux objectifs du Grenelle de l'environnement. En parallèle, nous poursuivrons, en tant que personne public associée, le travail d'assistance aux commissions des P.L.U (Plan Local d'Urbanisme) et des cartes communales au sein des communes. Aussi, un travail de suivi par commune sur leur droit de construire a été lancé avant l'été. L'objectif est de commencer à travailler sur l'évaluation de notre ScoT qui sera obligatoire en 2017 en vue de délibérer sur son maintien en vigueur ou sur sa révision partielle ou complète. Je souhaite aussi poursuivre le travail interSCoT avec les SCOT voisins comme cela avait été initié sous le mandat précédent avec l'étude commerciale et le schéma directeur d'alimentation en eau potable, tout en affirmant la cohérence de notre ScoT qui correspond à un véritable projet intercommunal et à un bassin de vie cohérent.

En matière d'ADS, la commission devra travailler sur la création d'un service commun effectif avant l'été 2015. L'objectif sera de bien dimensionner le service par rapport à la charge du travail. Ma volonté sera de travailler en étroite relation avec les communes.

En matière d'habitat, la commission sera amenée à travailler sur le PIG (Programme d’Intérêt Général) départemental Habitat qui sera opérationnel à partir d'octobre 2014 pour une durée de 3 ans. Suite à l’Élaboration du Plan Départemental de l'Habitat le Conseil Général de la Loire et l’État ont défini 3 enjeux : la revalorisation de parc ancien et la lutte contre l'habitat indigne, l'adaptation des logements aux besoins des personnes en perte d'autonomie et lutte contre la précarité énergétique. Sur notre territoire, un maximum de 44 dossiers à instruire à été défini par an. Charlieu-Belmont Communauté finance finance en partie ce dispositif avec notamment la mise en place de permanences et a récemment délibéré pour allouer une aide de 500 euros de bonification sur les dossiers « précarité énergétique » (aides ANAH). La commission devra aussi mettre en œuvre, en partenariat avec HELIOSE, l'Espace info énergie de la Loire, des actions en faveur des énergies renouvelables et des économies d'énergie auprès des particuliers.

Enfin, je souhaite qu'un travaille soit mené par la commission sur la thématique des transports en vue d'améliorer la desserte et le maillage de notre territoire en proposant une alternative à la voiture individuelle. Conformément aux 6 aires prévues dans le ScoT, la réalisation de deux aires intermodales à Pouilly-sous-Charlieu et Vougy sont en projet afin de favoriser le co-voiturage, les modes doux et les transports collectifs. Des réflexions aussi seront conduites sur la pertinence d'expérimenter un service de transport à la demande.

Liste des membres

Environnement - SPANC - Boues

Vice-Président : M Joël PALLUET

 

Les actions concrètes que souhaite mener M le Vice-Président

La Commission Environnement devra tout d'abord travailler sur le renouvellement du contrat de Rivière du Jarnossin et sur les actions du futur programme « Bords de Loire ». En effet, les études bilan sur ces 2 contrats permettront de mettre en avant les actions à conduire en vue d'atteindre les objectifs de la Directive Cadre Européenne sur l'eau et ceux définis dans le cadre du SDAGE ( Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux) à savoir notamment un retour u bon état écologique des cours d'eau.

La Commission Environnement aura aussi pour mission de répondre à l'objectif national de transition écologique par la mise en œuvre du plan « zéro phyto » à l'échelle de la communauté de communes de Sévelinges, Le Cergne et La Gresle qui se sont engagées à utiliser des solutions alternatives sans pesticide dans la gestion de leurs espaces publics sous un délai de 3 ans.

En outre, suite à la loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles du 27 janvier 2014, un gros chantier nous attend. Il porte sur la prise d'une compétence nouvelle obligatoire au 1er janvier 2016 : GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations).

Un volet sera aussi consacré à l'entretien et à la gestion des 413km de chemins de randonnée. Un travail sur la redéfinition des itinéraires de chemins de randonnées sera à mener afin d'apporter de la cohérence à l'échelle de notre nouvelle intercommunalité en créant notamment des connexions lorsque cela sera possible et définissant un balisage et des équipements communs. Ce travail se fera en transversalité avec la commission tourisme.

Concernant le SPANC, 71% des diagnostics ont été à ce jour réalisés. Ainsi, l'objectif premier pour ce mandat sera de terminer les diagnostics de l'existant sur l'ensemble des 25 communes et de démarrer à compter de 2017 les 1er contrôles périodiques. Il sera aussi mené au sein de la commission Environnement plusieurs réflexions : la prise ou non des compétences facultatives « entretien » et « réhabilitation » et le financement possible des travaux de réhabilitation des points noirs.

Enfin, sur le volet assainissement, in travail d'harmonisation de la compétence « transport et traitement des boues » à l'échelle du nouveau périmètre intercommunal sera à réaliser. Je souhaiterais que la commission aille plus loin pour conduire une réflexion sur la prise en régie de la compétence boire voire la prise de la compétence assainissement collectif.

Liste des membres