Déchets ménagers

Vice-Président : M Henri GROSDENIS

 

Les enjeux principaux que souhaite donner M le Vice-Président

Un des forts enjeux de ce mandat sera d'harmoniser sur l'ensemble des 25 communes du territoire le mode de gestion et de facturation du service déchets ménagers et assimilés.

Il s'agit là de poursuivre la politique de réduction des déchets ménagers, déjà engagée depuis 2008, sur les 16 communes de l'ex communauté de communes du pays de Charlieu avec la mise en place de la redevance incitative (RI) et de l'étendre au 9 communes de l'ex communauté de communes du canton de Belmont-de-la-Loire.

Suite au Grenelle de l'Environnement, le mode de financement du service de collecte et d'élimination des déchets ménagers et non ménagers doit inclure une part incitative dans un délai de cinq ans .

L'instauration d'une tarification incitative permet en effet l'application du principe "pollueur payeur" aux usagers du service et les responsabilise face à leur production de déchets.

En parallèle, une priorité sera aussi d'optimiser le service en vue de maîtriser les coûts de fonctionnement et au-délà de limiter l'augmentation de la redevance.

Liste des membres